Jiao Li

J'ai senti que j'allais
vivre quelque chose
de différent
chez Decathlon

Portrait passion n°23

Jiao Li

Leader du Projet
Vision Decathlon 2026

La Vision Decathlon a été coécrite par plus de 30 000 coéquipiers partout dans le monde

Moi, c'est Jiao, prononcez Ciao, presque comme à l’italienne, et ce bonjour enjoué me va bien. C’est un prénom chinois mais finalement très facile à prononcer. Je suis née en Chine et suis arrivée en France à 21 ans, pour mes études. Je suis diplômé d’un double master, achats et management. Après mes études, je suis partie au Mans pour être acheteuse pour une grosse société d'aluminium. En 2009, j'ai voulu changer d’entreprise, car à l'époque, le milieu dans lequel j'évoluais était un peu trop masculin. Cela ne me correspondait plus, c'était trop formel. Je ne pouvais pas être moi-même. J'étais prête à revoir mon salaire à la baisse pour être tout simplement plus heureuse et épanouie dans mon travail. J'ai donc déposé mon CV sur un site internet, et le lendemain j'ai reçu un appel de Decathlon. Au début, je l'avoue, j'étais réticente vis-à-vis de Decathlon, je pensais que l'activité de cette enseigne était purement et seulement la distribution… Je ne pouvais pas imaginer tout ce qui se cacher en coulisses ! Dès la première approche, j'ai été touchée par cette boîte : j'ai senti que j'allais vivre quelque chose de différent ici et j'ai eu un réel coup de coeur pour cette entreprise. Elle m'a dévoilé une sorte d'authenticité. La sincérité est une réalité, chez Decathlon. J’y travaille depuis huit ans, et je ne regrette rien ! 

Je suis rentrée au sein de l’Enseigne en tant qu'acheteuse. Puis, je suis retournée en Chine pour animer une équipe de production. J'ai animé un des bureaux sur l'activité plastique, composite et métal sur Shanghai et Suwhou, ainsi qu'une usine d'assemblage de vélos. J'avais une équipe de 150 coéquipiers. C'était une expérience fantastique qui m'a aidé à découvrir qui j'étais vraiment et à m’affirmer. Je me suis épanouie. J'ai découvert ma vraie passion, celle de révéler et de développer les talents. Cette expérience m'a fait grandir. Une fois rentrée en France, j'ai décidé de ne pas retourner dans ma zone de confort, alors, je me suis tournée vers Decathlon Exchange. Ma nouvelle mission a été d'être chef de projet sur les modules de formation management aux « Echanges ». Cela ne s'est pas du tout passé comme prévu. Une semaine après être rentrée, Michel Abalea, le Leader de Decathlon et Amélie Toursel, le Leader de Decathlon Exchange, m'ont proposé de prendre le projet de Vision en main. Il m’était demandé de prendre en main ce projet et d’aider tous nos collaborateurs à se projeter dix ans plus loin… Or ce n’était pas du tout dans le domaine dans lequel j'évoluais. Pourtant, j'ai foncé, tête baissée. J'ai commencé à animer le projet en juillet 2015. C'est à ce moment là qu'il m'a passé le flambeau et je suis devenue Leader de ce petit bébé. La Vision a été coécrite par plus de 30 000 coéquipiers partout dans le monde, de 29 pays différents. Cette belle vision a été traduite en 21 langues grâce aux Leaders de chaque pays. Depuis octobre 2016, je continue ma mission, je ne veux pas que ce soit que des actes mais plutôt des actions. Ce qui m'importe, c'est de faire vivre cette belle vision concrètement sur le terrain.

  • 29 pays acteurs de la vision 2026
  • 30 000 coéquipiers contributeurs de la vision
  • Entrée chez Decathlon en 2009
  • Notre objectif d'utilisateurs sportifs d'ici 2026 : 1 milliard dans 100 pays

Rencontre

Des frères et des sœurs extraordinaires

Ce sont des rencontres qui font le quotidien de Decathlon, et pas seulement au niveau professionnel. L’épouse de l’un de mes coéquipiers qui travaillait dans l'une de nos usines en Chine est tombée gravement malade. Cette famille ne pouvait pas financer les coûts médicaux car l’opération coûtait 15 000 euros, soit 3 ans de salaire local. Ce coéquipier ne pouvait pas, en même temps, subvenir aux besoins des enfants. Il devait se priver et ne plus rien dépenser. Et il était inconcevable que ces gens vivent dans cette situation. Dans l'usine où je travaillais, les coéquipiers ont eu un élan venu du cœur en créant, sur internet, une collecte afin de pouvoir payer l'opération. En 24 heures, la somme a été collectée. 973 personnes ont participé à cette collecte. Une énorme fierté est alors née moi. Cet événement m'a permis de constater que Decathlon est une vraie et grande famille, avec des frères et des soeurs extraordinaires.

Ce que je ferais évoluer chez Decathlon

L 'épanouissement de mes coéquipiers

Je ressens un profond désir : que chacun des coéquipiers de Decathlon puisse être encore plus épanoui demain qu’aujourd’hui. Je fais partie des gens très chanceux qui ont suivi un parcours riche. Decathlon m'a donné cette opportunité de mener le projet Vision, sachant que je n’avais pas d'expérience en retail. Mais Decathlon m'a fait confiance. J'aimerais que chacun de nos coéquipiers puisse avoir la même chance que moi, que l'on puisse dire qu’on a ici un environnement nourricier et challengeant, que chacun puisse avoir les conditions permettant de se révéler, et de révéler ses talents.

Ma collaboratrice fétiche

Elodie dans son regard et dans son sourire est comme un rayon de soleil

J'ai choisi Elodie de chez Newfeel. Notre Vision, c'est très bien. Mais comment vérifier que cela ait un sens pour nos coéquipiers en magasin ? J’ai décidé de passer du temps au sein du Decathlon d'Englos, au rayon qui est lié à mon sport de prédilection : la Marche, avec les produits Newfeel. Avec Elodie, on a beaucoup discuté et elle m'a aidé à bien comprendre comment se construit l’offre de produits Newfeel. Le contact avec elle est très concret et constructif. C'est une belle rencontre, une belle relation humaine qu'on a créée ensemble. Elodie, dans son regard et dans son sourire, est comme un rayon de soleil. Cela me donne beaucoup de joie.

In vivo

La Vision 2026

Avec la Vision 2026, les coéquipiers écrivent les objectifs communs de Decathlon en se projetant dix ans plus loin. La « Vision » est un moment fort dans la vie de l’entreprise. Tous les deux ans, c’est l’occasion de refonder, avec nos équipes à travers le monde, la mission et les objectifs de l’entreprise. Cet exercice n’est donc pas le premier pour Decathlon. Mais, en 2016, le processus a été entièrement repensé. Nous avons construit un processus agile et collaboratif, ouvert à chaque coéquipier, sans tenir compte de son niveau hiérarchique, de son métier, ou de son ancienneté. Cette Vision doit permettre à chacun de s’impliquer. Plus de 30 000 coéquipiers venant de 29 pays ont ainsi contribué à la co-création de notre Vision 2026. À ces voix sont venus s’ajouter les témoignages d’utilisateurs de nos produits, de fournisseurs, de clubs de sport, etc… Finalement, cinq grandes lignes sont apparues dans cette Vision :

   1. « Faire ce que j’aime ! »
   2. « Co-créer des produits sportifs uniques »
   3. « Notre magasin omnicanal est une expérience fantastique »
   4. « Decathlon est là où l’on a besoin de lui »
   5. « Préserver notre planète et les Hommes pour protéger notre sens »

Je résume ceci en : « Rendre l’impossible possible » et c’est beau !

Produit Coup de coeur

Déperlantes et flexibles, mes Newfeel !

Sans aucune hésitation, ces petites chaussures conçues par Newfeel. Techniques et imperméables, elles sont également d’une grande flexibilité. Une petite anecdote à ce sujet, un jour quand j'étais en rayon, une dame avec des problèmes de santé est venue me voir en me disant que son médecin lui avait prescrit des chaussures Newfeel de chez Decathlon car elles étaient, à ses yeux de spécialiste, les meilleures chaussures pour atténuer ses problèmes de dos. Donc maintenant les chaussures Newfeel sont prescrites par les médecins. Et cela veut dire beaucoup !